Posté par Audrey Devilloni le mardi, 26 mai 2015 dans Infos du web

Le SEO (ou référencement naturel) est pour nombres de dirigeants, un acteur stratégique de leurs business et/ou communication en ligne. Le monopoliste Google représente en France 95% des parts de marché des moteurs de recherche !

A quand un Baidu à la française ?!

Passé ces considérations, vous n’êtes pas sans savoir que Google met à jour, supprime et créé des algorithmes de manière récurrente tout au long de l’année. Faisons le point sur les 7 principaux algorithmes Google à maitriser.

Quality Update : le dernier sorti !

Quality Update ou Phantom 2 a eu lieu fin avril 2015 et constitue une mise à jour majeure de l’algorithme Google. Il s’apparente à Panda et a pour objectif d’analyser la qualité des pages web : qualité des contenus éditoriaux, du maillage interne, des éléments multimédias…
Google n’a pas communiqué sur les critères pris en compte par cette mise à jour mais il semblerait que les sites ayant été impactés négativement lors de la sortie de l’algorithme Panda, le soient à nouveau avec Quality Update.
Il s’agirait donc d’une optimisation de la détection de la qualité du contenu. Il semblerait que des sites e-commerces dont les fiches produits sont particulièrement pauvres en contenu, aient été touchés. De même que des sites de codes promo ou encore de « how to » très répandus aux Etats-Unis, le soient aussi.

Mobile Friendly ou compatibilité mobile

Sorti également en avril 2015, cet algorithme pénalise les sites qui n’adoptent pas les critères de navigation mobile. Il analyse chaque page et évalue à chaque passage, la compatibilité mobile de la page. En fonction des résultats obtenus, Google décide ou non de repositionner la page dans les résultats de son moteur de recherche.
Cet algorithme concerne uniquement les recherches faites sur mobile. En sachant que sur 2014, les recherches mobiles sont supérieures aux recherches sur PC ou Mac, je vous recommande vivement de vérifier la compatibilité mobile de votre site.
Google informe d’ailleurs les webmasters via les Google WebmasterTools, des erreurs détectées en termes de compatibilité mobile.

Pages et sites satellites

Sur Mars, Google a lancé un nouvel algorithme visant les pages et sites satellites. Une page satellite est une page dont les contenus visent uniquement le positionnement dans les moteurs de recherche en réponse à des requêtes spécifiques. Ces pages ou ces sites nuisent aux internautes car elles sont dénuées de contenus pertinents et peuvent entrainer l’affichage de plusieurs pages similaires dans les SERPS.
Ces pages sont par définition, en dehors de l’arborescence.

 

Le HTTPS

Toujours dans sa quête de sécurisation du web, Google a annoncé en Août 2014, que le HTTPS devenait un critère officiel de positionnement dans ses résultats de recherche.
Le HTTPS est un élément intégré dans l’algorithme de Google, il ne nécessite pas de mise à jour et a lieu en temps réel. Il est évalué URL par URL. Ce qui signifie que vous n’êtes pas obligés de modifier l’intégralité de vos URLs en HTTPS.
L’impact du HTTPS comme signal positif de positionnement dans les SERPS reste à ce jour difficilement quantifiable : sur seulement 1% des requêtes, les résultats auraient été différents d’avant la prise en compte du HTTPS.

Pigeon

Déployé en Juillet 2014 dans quelques pays (la France n’en faisant toujours pas partie), cet algorithme majeur a pour objectif d’impacter le positionnement des sites sur des requêtes géo-localisées.
On parle de SEO local ou référencement local. Cet algorithme a eu un impact important outre-Atlantique : sur quelques 600 SEO managers interrogés, plus de 50% d’entres eux auraient vu le positionnement de leurs sites modifié suite à la sortie de Pigeon.
Cet algorithme impacte les résultats Google Maps mais aussi les résultats classiques lorsque la requête est associée à une localisation.

Pingouin

Sorti en avril 2012 pour la première fois, puis mis à jour régulièrement (la dernière daterait d’Octobre 2014), Pingouin est un algorithme visant les sites qui enfreignent les règles du référencement naturel ou plutôt, les consignes de Google !
Eh oui, parce que le SEO, c’est Google ! (en tous cas, en France).
Ainsi Pingouin, qui a eu un impact majeur dans les résultats de recherche, a pour principal objectif les backlinks (ou liens externes ou encore maillage externe). Il s’agit de liens qui pointent vers votre site. La règle veut que ces liens soient les plus naturels possibles.
Un conseil : cessez les inscriptions automatiques et / ou de masse aux annuaires, communiqués de presse et tous autres techniques abusives et non naturelles.

Panda

Cet algorithme sorti en 2011, et également mis à jour régulièrement, fait partie des algorithmes majeurs de Google. Il vise plus généralement le site dans sa globalité puisqu’il en évalue son degré de qualité, de confiance et de pertinence. Il s’agit avec Panda, de faire du bon SEO (référencement naturel), c’est-à-dire de vérifier la cohérence et la pertinence de ses contenus éditoriaux, l’optimisation de l’ergonomie de son site, sa sécurisation, sa notoriété, sa vitesse de chargement…

 

Vous bénéficiez à présent, des principales clés pour agir sur votre référencement naturel qui dépend exclusivement des trouvailles et lubies du géant Google ! Je vous invite à ce sujet, à vous intéressez et testez un produit français qui tente de s’imposer face à Google : Qwant !